Dans le cadre de l’opération de réhabilitation de la friche PICHON, ancienne friche industrielle polluée aux métaux lourds, la Communauté de Communes Entre Bièvre Et Rhône (CC EBER), l’EPORA et INDURA, pour IDfriches, ont testé une procédure de sourcing. L’objectif était de permettre à l’EPORA d’ouvrir ses marchés de diagnostics et de travaux à l’innovation et ainsi recevoir une réponse sur-mesure.

Cette démarche, une première pour l’ensemble des acteurs a été appréciée. IDfriches a proposé l’expérimentation de la méthode de sourcing pour donner suite à une réflexion engagée en 2018 sur les enjeux de la commande publique dans les opérations de requalification de friches. Une prochaine publication proposera un état des lieux des outils juridiques mobilisables dans ce cadre, mais il importait dores et déjà de tester

Les acteurs économiques ont joué le jeu et se sont déplacés en nombre. Certaines déplorant la faible problématique du site (pollution limitée) n’ont pas souhaité participer à la suite. Six entreprises sont venues aux entretiens. Elles ont pu échanger sur les solutions originales et/ou innovantesdont elles disposent pour répondre au besoin du site et faire des propositions pour la rédaction du cahier des charges.

Pour ce premier test, EPORA et la CC EBER n’étaient pas présents pour les entretiens et IDfriches a conduit les échanges. Pour autant, le porteur de projet, collectivité ou EPF, peut tout a fait choisir de conduire le sourcing en direct

Des documents méthodologiques de conduite du sourcing ont été spécifiquement rédigés pour l’occasion (règlement de sourcing, guide d’entretien avec accords de confidentialité, etc.). Ils seront améliorés, en fonction des retours perçus, et seront mis à disposition, sur le site d’IDfriches, des MOA qui souhaitent se lancer dans une démarche de sourcing.

INDURA et AXELERA ont restitué à l’EPORA et la CC EBER les retours des entreprises et leurs propositions d’innovation. Ils se sont dit satisfaits des résultats et surpris de la diversité des propositions.

Il s’agit maintenant pour l’EPORA de rédiger une offre de marché permettant l’expression pleine des innovations des entreprises.

Un grand merci à l’EPORA et à la CC BERE de nous avoir ouvert leur friche à l’expérimentation du sourcing ainsi qu’à toutes les entreprises qui s’y sont intéressées.

Si d’autres MOA souhaitent organiser un sourcing pour avoir une meilleure connaissance dessolutions des entreprises à leurs besoins spécifiques  dans le cadre d’une réhabilitation de friche, n’hésitez pas à contacter les chargées de mission d’IDfriches.

Crédit photo : @MichelPeres

Actualité document